Image
Le transporteur de bobines a une capacité de charge de 12 tonnes.

TRANSPORTEUR DE FÛTS TUBULAIRES EN SERVICE CHEZ BRUGG

"LA CHARGE A AUGMENTÉ, LA CONSTRUCTION S'EST AMÉLIORÉE."

Les deux transporteurs spéciaux de plus de dix ans avaient atteint leurs limites à Brugg Rohrsysteme (Suisse) grâce à des fûts à pipe plus lourds. Les besoins de réparation ont augmenté, de même que les temps d'arrêt, et la productivité a été insatisfaisante. C'est pourquoi Brugg a confié au spécialiste Hubtex de Fulda une nouvelle solution d'équipement spéciale pour le transport de fûts tubulaires jusqu'à 12 tonnes. Il ne s'est écoulé qu'environ six mois entre l'idée initiale, l'acceptation intermédiaire et la livraison.

L'appareil spécial Hubtex transporte des fûts d'un diamètre de 3 à 4,5 m des installations de production de Brugg jusqu'à l'entrepôt ; les deux anciens véhicules sont également toujours en service. Les tuyaux d'une longueur comprise entre 800 et 3200 m sont enroulés. Grâce à l'isolation et au gainage, les tubes atteignent des diamètres extérieurs de 75 à 182 mm. Brugg les fabrique pour des clients de l'industrie de l'énergie ; les conduites conduisent l'eau de chauffage vers les réseaux de chauffage urbain et local. Compte tenu de l'essor du marché de l'énergie, les ventes et les volumes de tubes isolés ont presque doublé ces dernières années. 

Equipements spéciaux avec composants modulaires

Alfred Oeschger (chef de production) explique : "Les équipements spéciaux - cela peut sembler un investissement coûteux, surtout quand on pense aux pièces de rechange spéciales". Mais dans ce cas, Hubtex a été en mesure de prendre la plupart des composants du système modulaire standard pour la capacité de charge requise de 12 tonnes. La cabine du conducteur a également pu être complètement retirée de la gamme standard, seuls le châssis et les rampes de montage des tambours tubulaires ont été redessinés. Cela s'est traduit par un calcul favorable, d'autant plus que toutes les pièces d'usure/de rechange possibles sont disponibles en standard Hubtex. 

Procédure d'attribution

Oeschger explique la procédure d'attribution qui a finalement abouti à l'attribution du contrat à Hubtex : "Nous avons dû nous rendre compte qu'il n'y avait pas beaucoup de fournisseurs en Europe qui pouvaient nous faire une offre convaincante en termes de savoir-faire et de coûts. L'objectif clair de Brugg était d'éliminer la susceptibilité à la réparation liée à la conception qui avait été identifiée avec les véhicules hors d'usage avec le nouvel équipement. Lors d'une visite sur site en Suisse, Hubtex a établi un cahier des charges fonctionnel dans lequel toutes les exigences, y compris les conditions de sol défavorables dans la zone extérieure (couvercles de regard, évidements et gouttières) ont été notées. Juan Cantalejo, expert Hubtex (Sales Manager), explique : "La suspension des roues porteuses était destinée à compenser les inégalités du sol et les contraintes appliquées à la construction du châssis devaient être réduites au minimum", la suspension des roues porteuses devait être utilisée pour compenser les inégalités du sol. Des fissures s'étaient formées dans l'ancien équipement et le châssis s'était déformé. Hubtex a augmenté le diamètre, la largeur et l'état des roues pour augmenter la capacité de charge et les adapter au terrain. Dans l'ensemble, Hubtex a développé un tout nouveau concept de châssis pour la nouvelle machine. 

Anciens appareils avec procédure compliquée

Dans le cas d'anciens équipements, la capacité de charge devait encore être ajustée selon une procédure compliquée et fastidieuse afin de s'adapter à différentes largeurs de tambour : Les conducteurs de Brugg soulèvent les véhicules à l'aide de châssis de support hydrauliques ; ils règlent ensuite hydrauliquement la largeur des rampes de ramassage (en fonction de la largeur du tambour à ramasser). 
Un grand nombre de fonctions sont installées dans des espaces confinés, ce qui rend l'accessibilité extrêmement difficile. Les roues porteuses sont donc difficiles à démonter en cas de réparation ou d'usure. 

Nouvel équipement avec une structure plus favorable

Contrairement à cette conception défavorable des deux anciens véhicules, Hubtex a conçu le réglage de la largeur des tambours comme une plate-forme séparée indépendante du châssis. Il en est résulté un châssis stable avec une bonne accessibilité à la suspension de la roue de charge. De plus, les fonctions hydrauliques des cadres porteurs et des cadres porteurs eux-mêmes pourraient être omises.

L'expérience précédente d'Oeschger était que la conception de l'ancien équipement sur ce site de châssis nécessitait une quantité disproportionnée de travaux de réparation. Juan Cantalejo, explique comment cette amélioration a été rendue possible : " Nous avons développé une cassette de roue de charge pivotante qui peut être retirée complètement, rapidement et sans grand effort en cas de réparation ou d'usure. Un autre avantage des roues porteuses oscillantes est qu'elles assurent un contact permanent avec le sol pour toutes les roues. Ceci assure une répartition optimale du poids et une usure régulière des roues, ce qui constituait également un problème majeur avec l'ancien équipement. 
Nous avons ainsi éliminé les principales faiblesses de l'ancien équipement que nous n'avions pas construit à Brugg dans notre nouveau véhicule grâce à des mesures de conception". Le fût tubulaire de 12 t fourni par Brugg pendant plusieurs semaines a joué un rôle important dans le développement du design chez Hubtex. Cantalejo : "C'était le point central de toute notre planification et de notre mise au point". Par exemple, avec le système de freinage : Contrairement aux dispositifs précédents, les roues de charge ne sont plus freinées, mais les roues motrices. Il en résulte un effet plus direct et l'élimination des nombreuses petites pièces fragiles sur les roues porteuses. Le fait que tout n'a pas été complètement redessiné a été démontré par le montage du tambour. Par rapport à la solution développée à l'époque par Brugg, il n'y a guère eu de modifications de conception. 

Lors de l'inspection de réception intermédiaire sur le site de Fulda, il n'y a eu que des modifications mineures, telles qu'un couvercle anti-salissures, avant la première utilisation de l'appareil en octobre 2007 à Kleindöttingen. Résumé d'Oeschger : "Dès le premier voyage, tout se passe sans problème. Le nouveau véhicule Hubtex est stable, sûr pour le processus, avec des coûts d'entretien et des temps de réparation réduits ", explique M. Oeschger. 


Recommandation fondée sur l'expérience

Il n'est pas exclu qu'après une bonne expérience, un véhicule Hubtex de même conception remplace dans quelques années les deux anciennes unités de Brugg. Récemment, M. Oeschger a fait part de son expérience avec le nouveau Hubtex à un collègue directeur de production. "Il fonctionne avec des tambours similaires, mais dans une classe de poids plus élevée." "Un appareil de conception similaire au nôtre pourrait être une option appropriée ", déclare M. Oeschger, soulignant son opinion sur le nouveau véhicule Hubtex.

 

Un transporteur de bobines HUBTEX avec traverse de saisie pivotante

Un large éventail de variantes de saisie différentes peut être utilisé pour le transport de différentes charges.

Le transporteur de bobines a une capacité de charge de 12 tonnes.

Les transporteurs de bobines sont commandés via une télécommande ou une cabine. 

Un transporteur de bobines HUBTEX.

Un transporteur de bobines HUBTEX transporte des bobines de câbles à l'extérieur.